Economies et écologie : ne rachetez pas un smartphone, réparez le !

La carte de circuit imprimé, l’écran d’affichage et l’accumulateur sont les éléments ayant le plus d’impacts environnementaux lors de la fabrication des smartphones. Ceux-ci contiennent des minéraux précieux et leur production nécessite beaucoup d’énergie. Autant rationaliser la consommation, afin de limiter les dégâts sur l’environnement.

Pour la planète, consommer de manière responsable

Il est indéniable que les matériels électroniques et notamment les smartphones ont changé vos quotidiens. Ils sont devenus des compagnons presque indispensables. En même temps, vous vous rendez compte que tout ce que vous consommez et utilisez tous les jours n’est pas très bon pour l’environnement et la planète. Il ne s’agit pas d’abolir ces objets qui offrent évidemment plusieurs avantages, mais tout simplement de consommer de manière réfléchie et responsable. C’est ainsi que vous pouvez mettre une relation entre écologie et réparation de smartphone. Depuis les années 50, les industriels ont poussé les fabricants à concevoir volontairement des produits qui deviennent obsolètes avant même que ceux-ci n’atteignent leur durée de vie. C’est ainsi qu’est née l’obsolescence programmée qui, afin de stimuler les ventes et les profits, poussait à une surconsommation. Aujourd’hui, on a le recul et les données nécessaires pour affirmer que ce train de vie et ce mode de consommation malsain nuisent gravement à l’environnement et à la planète.

Est-il possible de réparer les smartphones ?

Certes, les smartphones ne sont plus aussi simples que les anciens téléphones portables. Ils ont été conçus justement pour figurer parmi ces produits qui doivent être constamment mis au goût du jour. Dorénavant, il faut se dire que le meilleur des smartphones est celui que vous tenez entre vos mains actuellement. D’ailleurs, certains constructeurs reconnaissent l’impact de ce mode de consommation et sans doute dans une démarche visant à réduire les effets néfastes. Ils ont décidé de faciliter l’accès aux services de réparation, tel que le remplacement d’une batterie par exemple. En effet, s’il est très difficile, voire impossible pour un consommateur lambda d’accéder et de remplacer la batterie de son smartphone, les constructeurs en sont capable. Ainsi, écologie et réparation de smartphone vont de pair lorsque ce genre d’attitude est encouragé.

Prolonger la durée de vie de votre smartphone

Pour de petits dommages sur votre appareil, nul besoin de penser à le remplacer immédiatement par un smartphone tout neuf. Cela peut vous faire faire des économies, mais surtout, c’est un geste considérable pour notre environnement. Certains spécialistes collectent des téléphones usagés pour en récupérer les pièces, comme les écrans, les cartes électroniques ou les batteries. Il est donc parfois possible de faire remplacer les pièces défectueuses d’un téléphone à un prix moindre comparé au prix d’un neuf. Il faut toujours garder en tête l’écologie et réparation de smartphone, qui doit devenir un véritable réflexe. Si votre smartphone est encore en parfait état de marche, prolongez sa durée de vie en le protégeant contre les chocs, les intempéries ou autres accidents. Si par malheur l’appareil est complètement endommagé, pourquoi ne pas songer à un remplacement par un smartphone reconditionné ou remis à neuf . Ces opérations sont effectuées par de vrais professionnels et suivant une certaine rigueur, ce qui donne une seconde vie à des appareils ayant nécessité plusieurs ressources qu’il ne faut pas gaspiller.

Autre alternative à l’achat neuf : le smartphone reconditionné
Louer un smartphone plutôt que l’acheter : comment s’y prendre ?